Préparation du mandala au jardin de Villiot, Paris

Posté dans : Jardin Villiot - Paris

L’aménagement du jardin de Villiot se poursuit avec la conception du mandala, un ensemble de planches de cultures en forme de pétales de fleur.

Un gabarit en carton permet de tracer les pétales afin qu’ils soient tous égaux. Le centre est d’abord repéré, puis les pétales sont tracés 2 par 2, en miroir par rapport au centre, puis dans l’axe perpendiculaire, pour obtenir une symétrie parfaite de la fleur. Une fois les 4 premiers pétales réalisés, les 4 suivants seront tracés dans un axe médian. Sur le terrain désherbé au préalable, on commence par décaisser les pétales sur 30cm de profondeur. La terre retirée de chaque trou est séparée en deux tas : la couche inférieure  et la couche supérieure, que l’on enrichit avec du terreau pour ensuite former des butes.

Lors du remplissage, on place d’abord des planchettes en décomposition provenant d’anciens bacs de culture dans le fond, puis on alterne avec des couches de terre provenant de la strate inférieure, de branchages et de feuilles mortes. Ces divers composants vont absorber l’humidité et permettre au sol de constituer une réserve d’eau pour les plantes.

On termine ensuite la butte avec la couche supérieure du sol enrichie en terreau afin de maintenir une structure de terre foncée et bien légère pour délimiter chemin et culture et éviter le tassement et le piétinement du sol.


Laisser un commentaire